top of page

Compost obligatoire au 1er janvier 2024

Depuis le 10 février 2020, la loi AGEC relative à la lutte anti-gaspillage et pour une économie circulaire vise, entre autres, à lutter contre le gaspillage alimentaire. Et inclut donc le tri des biodéchets. À compter du 1ᵉʳ janvier 2024, dans le cadre de cette loi, les collectivités territoriales auront l’obligation de proposer aux habitants une solution de tri à la source de leurs biodéchets.



Les communes et les villes devront choisir une solution la plus adaptée à leur territoire, qu’il soit urbain ou rural, parmi ces options proposées par le gouvernement :

> la collecte séparée, en porte-à-porte, avec un bac supplémentaire au couvercle le plus souvent marron, ramassé séparément par des camions bennes dédiés ;

> la collecte via un point d’apport volontaire : des composteurs individuels ou des poubelles collectives comme celles pour le verre...

> la distribution de composteurs individuels aux habitants qui peuvent faire du compost chez eux.


On appelle biodéchet "les déchets organiques putrescibles", ce sont tous les déchets alimentaires. Sont donc concernés :


• Les épluchures de fruits et légumes, y compris les peaux d’agrumes, d’oignons, d’ail, le vert de poireau…

• Les restes de repas.

• Les peaux de fruits, les coquilles d'œuf, les trognons, les fanes...

• Le marc de café

• Les fleurs coupées, les plantes d'intérieur.


A l'inverse, certains produits sont à proscrire :

• La viande, le poisson, les produits laitiers et très gras, pour éviter la présence de parasites.

• Les produits plastiques dits "biosourcés", "biodégradables" ou "compostables", leur dégradation totale n'étant pas garantie.


Dans la réalité, la mesure va se mettre en place progressivement, et toutes les collectivités ne pourront pas proposer de solution à leurs administrés dès l’échéance.

Aucune sanction n'est prévue, ni pour les habitants, ni pour les collectivités qui ne proposeront pas de solutions à leurs habitants même si l’objectif, à terme, est de sortir les biodéchets des poubelles noires.

Rapprochez-vous de votre mairie pour savoir ce qu'il en est sur votre territoire.


Les communes ont leur part de sensibilisation à faire auprès des citoyens pour qu'ils adoptent les bonnes pratiques, qu’ils aient aussi les bons équipements en nombre et emplacement suffisant et bien sûr que ces lieux de collecte soient tenus propre.


Il y a pricipalement 2 manières de valoriser les biodéchets :

 > Le compost qui en réduisant les volumes des biodéchets permet d'enrichir les sols en agriculture notamment

 > La méthanisation qui permet de produire du biogaz, une énergie qui a un impact moindre que le gaz naturel.





A l’heure du réchauffement climatique, composter ou valoriser ses déchets alimentaires est un défi essentiel et se mettre au compost, c’est déjà un grand pas pour la planète !

Alors bon compost à tous !





bottom of page